Une classe de 6ème à la découverte de l’histoire de l’île au travers de l’archéologie

Fait rarissime sur l’ile, des travaux de construction ont mis à jour des vestiges de l’époque suédoise, en plein cœur de Gustavia. L’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) dépêche alors quelques archéologues qui y investissent les lieux, mettant à l’arrêt les travaux le temps de leurs investigations.

L’Association St-Barth Héritage n’a pas laissé passer cette occasion si exceptionnelle de rapprocher les jeunes de l’histoire de l’île où ils vivent. Ayant obtenu une autorisation d’accès pour un groupe d’élèves, elle s’est coordonnée avec les professeurs d’histoire-géographie-EMC et de SVT de la classe de 6ème A, Mmes BONNEAU et NOPOLY, afin de mettre en place une activité pédagogique alliant histoire de l’île et archéologie.

Malgré la pluie et la boue, les élèves ne se sont pas fait priés pour aller à la rencontre, au milieu des fouilles, de Mme BOLLÉ, archéologue à l’Inrap. Au travers d’échanges très intéressants et d’une multitude de questions, les élèves ont eu un aperçu des différentes tâches accomplies par un archéologue, de la fouille, en passant par l’analyse des objets trouvés, pour en arriver la réflexion scientifique qui en découle.

Merci aux membres de l’Association St-Barth Héritage et Mme BOLLÉ pour leur collaboration au service des jeunes.


Les collégiens aux rencontres de la sécurité à St-Barthélemy

Dans le cadre de leurs parcours avenir et citoyen, des élèves du collège ont pu se rendre aux “rencontres de la sécurité à St-Barthélemy” qui se sont déroulées le vendredi 11 octobre 2019.

Au travers des stands de la SNSM pour les secours en mer, l’ATE pour la police de l’environnement, la croix rouge et l’AFPS971 pour la formation au secourisme, en passant par le Service Territorial d’Incendie et de Secours, les gendarmes, la police territoriale, la police de l’air et des frontières ainsi que les garde-côtes, nos élèves ont pu découvrir le rôle de chaque acteur de la sécurité. En plus de la découverte de différents véhicules et la visite de la vedette des douanes, ils ont pu également participer à des démonstrations dynamiques telles que reconstitution d’une scène de crime, démonstration d’interpellation et d’actions de secourisme et utilisation de lunettes de simulation de consommation d’alcool.